C’est un lieu de pèlerinage très fréquenté et c’est aussi le sanctuaire national tessinois. À cet endroit, la Sainte Vierge serait apparue en 1480 à un Franciscain. En 1481 une première chapelle fut construite; et petit à petit agrandie, elle fut transformée en monastère en 1663. Jusqu’en 1848, il fut occupé par les Franciscains et ensuite par les Capucins.