Mentionnée pour la première fois en 1027 comme fortification de repli; les propriétaires reçurent en 1096 le titre de comtes de Kyburg. Le Château a été aussi sous domination des Habsbourg. Dès 1424, le château et le comté furent repris par Zürich.